1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 07:33

Le Carnaval vénitien commençait le 26 décembre et finissait le mardi gras.
Il durait par conséquence plus de deux mois.
C'était le plus sompueux et le plus époustouflant du monde,mais la chose la plus extraordinaire  c'est qu'il représentait qu'une parcelle de la période où l'on était autorisé à ce masquer.
La première loi qui en réglementait l'utilisation date du XIII siècle,mais personne ne sait quand les Vénitiens ont commencé effectivement à les porter dans la vie quotidienne.
Nous savons par contre que tout ce termina avec avec la chute de la république de Venise,à la fin du XVIII siècle.
Jusqu'alors,la loi permettait de porter le masque presque toute l'année: en ce temps là par exemple,du 5 octobre au 10 juin,c'est à dire pendant 8 mois,à l'ecception de 10 jours pendant l'aven et des 40 jours du Carême.
A première vue tout cela est inexpliquable,mais en réalité il n'en ai pas ainsi.
Venise était une république aristocratique,où une forme de démocratie n'était en vigueur qu'à l'interieur de la noblesse,et où le peuple n'avait aucun pouvoir.
Malgrés cela,l'aristocratie fut toujours aimée et admirée par le peuple.
Ainsi,grâce à la richesse ,pouvoir et à l'approbation dont elle jouissait,elle put affirmer son propre style de vie comme modèle pour toute la société vénitienne.
Mais comment étaient-ils ,ces Vénitiens ?
 Sûrement pas féodaux paresseux et gras ,qui vivaient de l'exploitation des autres classe!
Au contraire,c'étaient des commercants,ils étaient des aventuriers,qui chaque jour risquaient  leur patrimoine et bien souvent leur propre vie,dans des navires qui naviguaient vers l'orient mystérieux.
Des pirates,des tempêtes,des assauts de flotte ennemies,des pays lointains: mystére et aventure!
Ces gens ,même lorqu'ils restaient en ville ,à Venise,ne pouvaient vivre tranquillement.
L'aventure était leur façon de vivre.
c'est pour cette raison que la ville offrit tous types d'aventure,dans tous les sens du terme.
Le carnaval et les masques representent où que ce soit le renversement des régles ,la liberté d'action.
Tout est permis ,quand on est masqué,l'aventure est à nouveau possible,même en ville,sur les lieux des institutions malgrés les lois et les les interdictions de la morale ,ô,combien sévère dans certains cas.
Et voila que le carnaval va au- delà ce ses frontières et que le masque entre dans la vie de tous les jours.
dans certains endroits,on arrive à l'imposer!
Les jeux de hazard ( bel exemple d'aventure en ville)étaient  "le sport national" à Venise,mais au casino (le Ridotto) on ne pouvait jouer que si l'on était masqué.

Attention:nous allons entrer dans un territoire étranger,où la morale était exactement le contraire de la nôtre et où les gens faisaient des choses vraiment surprenantes !!!
Alors, laissez  remonter vos phantasmes les plus secrets...

Partager cet article

Repost 0
Published by diane TRUTI - dans HORS SUJET

cliquez sur le titre pour voir l'article  en entier